Panier

Méthodes mobilisées et modalités d’évaluation

Méthodes mobilisées :

  • Pour toutes les formations, les méthodes mises en œuvre par la Méthode Cœur d’enfant® sont directement issues de la pédagogie active et interactive. LaMéthode Cœur d’enfant® est innovante, créative et créatrice de nouvelles compétences rapidement opérationnelles. La Méthode Cœur d’enfant® privilégie l’implication dans un processus d’apprentissage, favorise pleinement l’acquisition des compétences exercées dans un contexte de travail (la transformation en continu des capacités en savoir-faire, savoir-être et savoir-devenir), ainsi que le développement des compétences comportementales et relationnelles. Le tout s’effectue dans un cadre structuré, rigoureux et déontologique.
  • Nos méthodes reposent ainsi sur la mise en œuvre d’un processus pédagogique progressif, impliquant et dynamique. L’interaction est à la fois le ressort et le moyen le plus adapté à l’enseignement de la Méthode Cœur d’enfant® :elle est au cœur de notre pédagogie.
  • Les outils de la Méthode Cœur d’enfant s’insèrent parfaitement dans cet objectif pédagogique et favorise tout particulièrement l’efficacité des processus d’apprentissage.
  • Au niveau du responsable de formation : Les participants sont stimulés tout au long de la formation. Le contenu pédagogique n’est accepté, apprécié, appris et compris que si l’énergie déployée, par le formateur d’une part et la dynamique du groupe d’autre part, favorisent la production l’interaction et sa démultiplication tout au long du processus d’apprentissage. Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont déploient leur expertise, leur énergie et leur expérience en stimulant la dynamique de groupe afin de favoriser la production, l’interaction et sa démultiplication tout au long du processus. L’intensité de l’interaction contribue alors pleinement à la participation constante, motivée et performante de chaque stagiaire sous des modalités différentes de réflexion, de prise de notes, de travail en commun, d’expression et d’évaluation plus ou moins formalisée et circonstanciée pour formuler un avis, une proposition, une question ou une contestation.
  • Au niveau du contenu de formation : Il y a une alternance entre l’enseignement des concepts, outils et règles avec des cas pratiques, concrets qu’illustre le vécu des participants. Des exercices corporels et des jeux de rôle adaptés permettent aussi de mettre en pratique la théorie.
  • Au niveau du participant : Le stagiaire est un acteur dynamique de son évolution. Il est invité à oser de nouveaux comportements dans sa relation aux autres. Le stagiaire s’implique régulièrement dans des jeux de rôle, dans une analyse ou dans la résolution d’un cas concret. Les exercices s’effectuent seul, par deux, trois, quatre, en demi-groupe ou en groupe complet.
  • Au niveau du groupe : Un cadre explicite, clairement défini et validé au début de chaque formation, permet d’évoluer dans des conditions de fonctionnement structurantes. Le recadrage, l’adaptation au groupe sont régulièrement effectués par le formateur à partir du ressenti et de l’écoute qu’il a de celui ci. Les résonances explorées au sein du groupe sont utilisées comme levier de changement et d’ouverture, au-delà du savoir-faire, pour apprendre un savoir-être et un savoir-devenir.

Chaque formation est accompagnée d’un support pédagogique (sous la forme d’un diaporama) qui est envoyé par mail (ou le cas échéant imprimé et envoyé par courrier) à chaque stagiaire. Sa fonction est de revenir sur les points expérientiels et les aspects théoriques de base. Le contenu théorique de la formation est à compléter avec les publications des formateurs indiquées lors de la formation.

Modalités d’évaluation :

  • En début de formation : Chaque formation démarre par une évaluation en groupe où les besoins individuels et les objectifs de chacun sont explorés lors d’un tour de prise de parole. Les éléments principaux exprimés par les stagiaires sont pris en note pour permettre un accompagnement individualisé adapté. Les formations continuent par un tour de parole pour éclairer les représentations de chacun concernant le sujet abordé lors de la formation. Ces éléments sont écrits sur un paperboard et commentés au fur et à mesure. Lors de chaque formation, il est procédé à une présentation orale des objectifs généraux de la formation et des compétences qu’elle permet d’acquérir. Cela permet de revenir sur le programme pédagogique et de le commenter si besoin.
  • En fin de formation : Les modalités d’évaluation suivantes sont appliquées à chaque formation. La formation se termine par un tour de parole où chaque stagiaire est invité à:
  • faire un bilan sur son acquisition des savoirs et compétences proposés,
  • faire part de son niveau de satisfaction face à l’action de formation,
  • faire tout autre commentaire pour l’amélioration de l’action de formation.

Ce bilan final est ensuite formalisé par un questionnaire d’auto-évaluation sur les compétences enseignées que chaque stagiaire reçoit et remplit en fin de formation.

  • L’auto-évaluation ou évaluation formative : Des documents d’auto-évaluation des concepts, outils et règles d’hygiène relationnelle de la Méthode Cœur d’enfant® sont transmis aux stagiaires. Ils soutiennent leur motivation, encouragent la réflexion, augmentent leur capacité d’autonomie. Ils permettent à chacun d’évaluer le niveau de compétences, le rythme d’intégration, d’organiser son travail et de construire le sens de leur projet de formation. Ils servent à la fois de repères et de balises. La démarche d’auto évaluation est favorisée et soutenue par un accompagnement individualisé si besoin (sous la forme d’entretiens en présentiel ou par téléphone). C’est une composante essentielle à notre engagement à accompagner les stagiaires vers une autonomie professionnelle et personnelle responsabilisante.

Dans chaque formation, l’évaluation formative permet :

  • Une auto-observation (de soi-même et des situations vécues) : la personne s’interroge, remplit le document, dégage des éléments pour évaluer son niveau.
    Où j’en suis : acquis (A), en cours d’acquisition (EA), non acquis (NA).
  • Un autodiagnostic (interprétation) : la personne attribue du sens aux informations dégagées lors de l’auto-observation.
  • Une autorégulation (ajustements de l’action) : la personne adapte ses démarches et décide des moyens à mettre en œuvre pour améliorer l’action.
    Ce que je crée =: fiche, tableau, schémas, matérialisation, etc…
    L’évaluation formative est un élément-clef dans le dispositif formatif de la Méthode Cœur d’enfant® : il permet une bien meilleure implication dans les processus d’apprentissage.

Cette évaluation formative trouve son aboutissement à la fin du cursus complet (une fois le cycles Réconciliation, Reconnexion et Intégration achevés) à travers un mémoire de fin de formation. Cet écrit à rédiger en une vingtaine de pages minimum est encadré par dix questions et accompagné par un tableau des critères d’évaluation. La mention est attribuée par le Responsable de formation qui commente les qualités du travail effectué et les points à approfondir.

  • L’évaluation sommative : Cette évaluation arrive au terme du Cycle Formatif de l’Intégration. Il est constitué de deux parties. La première, notée sur 8 points, est un ensemble de questions à choix multiples. La seconde, notée sur 12 point, présente trois questions dont les réponses doivent être rédigées. L’ensemble permet au stagiaire d’obtenir une note sur 20. Cela permet d’évaluer l’acquisition du concept, des processus et de la méthodologie de l’enfant intérieur abordés durant ce cycle formatif de quatre modules de deux jours.

A l’issue des trois cycles formatifs, chaque stagiaire reçoit une Attestation de Qualification validée par la Méthode Cœur d’enfant® indiquant les objectifs généraux et les résultats aux évaluations.

  • Les supervisions : A l’issue de sa formation complète, chaque stagiaire peut suivre les supervisions de groupe proposées par la Méthode Cœur d’enfant®. Ces supervisions mobilisent et amplifient les acquisitions de chaque stagiaire à travers :
  • une analyse de la pratique s’appuyant sur les cas pratiques des participants,
  • une résolution systémique des problématiques au niveau des individus, des couples, des familles et des groupes,
  • des apports théoriques et pratiques sur le concept d’enfant intérieur,
  • et un partage autour des pratiques respectives de chacun.

Méthodes de suivi mobilisées :

  • Le suivi est continuel, régulier et adapté à chacun. Durant chaque formation, les formateurs sont à disposition de chaque stagiaire à la fin de chaque session de travail d’une heure et demi pour évaluer de manière informelle son niveau d’acquisition, ses besoins, ses attentes et répondre à la plupart des ses demandes afin de le soutenir dans son parcours. En dehors de la formation, le Responsable de Formation reste à disposition pour des entretiens téléphoniques afin de répondre aux demandes des stagiaires. Le Responsable de Formation peut aussi, de sa propre initiative, faire un point téléphonique avec un stagiaire en dehors de la formation pour s’assurer de la bonne poursuite du cursus et, le cas échéant, pour mieux adapter ses interventions durant la formation.
error: Le contenu est protégé.